Lugares  
    Personajes  
    Mapas  
    Temático  
 

 

genealogía de los vizcondes de Marsan

la vicomté de Marsan

ducs de Gascogne et d'Aquitaine

 maison de Foix y Foix-Béarn        maison de Foix-Grailly-Béarn

maison des vicomtes de Gabardan

maison des vicomtes de Tursan


 

maison des ducs de Gascogne

Ezi-Sanche
Aner I 
Loup I
Guillaume I
Raymond et Géraud
Aner II
Loup II
Pierre de Lobaner
Centule III
Stéphanie

maison des comtes de Comminges

Pétronille

maison de Mastas

Mathe de Mastas

maison des vicomtes de Béarn

Constance
Marguerite

maison des comtes de Foix

Gaston I Foix-Béarn
Gaston II Foix-Béarn
Gaston III Fébus Foix-Béarn
Mathieu de Foix-Castellbo
Isabelle de Foix-Castellbo
Jean de Foix-Grailly
Gaston IV de Foix-Grailly

comtes de Foix-Grailly-Béarn et rois de Navarre (Haute et Basse Navarre)

François I Fébus de Navarre Foix-Grailly-Béarn 
Catherine I de Navarre Foix-Grailly-Béarn (jusqu'en 1512) (voir sa famille)

sires et dames d'Albret et rois de Navarre (Basse Navarre)
 
Henri II de Navarre
Jeanne III de Navarre (voir sa famille)

maison des ducs de Bourbon

Henri III de Navarre (dès 1572) et IV de France (dès 1589)

* * *

Ezi-Sanche
I vicomte de Marsan, issus du second mariage de Sanche IV, duc de Gascogne (920-961), et frère du duc Guillaume I (+ 997), s’est marié vers 935 et eut deux fils : Aner et Azine (seigneur de Samodet). Lorsqu’il appui son frère Gombaud, évêque de Gascogne dans la fondation de l’abbaye de La Réole en 979, il est déjà vicomte de Marsan.

Aner I
II vicomte de Marsan, né vers 958, se maria vers 960 et eut avant sa mort en 993, deux fils : Loup et Sanche (I vicomte de Maremme).

Loup I ou Lobaner
III vicomte de Marsan, régna de 1002 à 1019. Il serait le fondateur de l’abbaye de Larreule. Marié vers 985, il laissa au mois un fils, Guillaume.

Guillaume I
IV vicomte de Marsan, de 1021 à 1033, laissa d’une union contractée vers 1010 trois fils : Raimond, Achelin, moine à La Sauve-Majeure, et Géraude, qui est à l’origine des Marsan de Cauna.

Raimond et son frère Géraude
co-vicomtes de Marsan, 1033-1063. D’un mariage contracté vers 1040 Raimond eut Aner

Aner II
VI vicomte de Marsan, cité de 1070 à 1100, il se marie vers 1070 et fut père de Loup.

Loup II ou Lobaner II
VII vicomte de Marsan, marié vers 1095 eut au moins un fils Pierre de Marsan.

Pierre de Lobaner
VIII vicomte de Marsan, fonda vers 1133 la ville de Mont de Marsan, au confluent de la Douze et du Midou. Il se maria en 1118 avec Béatrix III, unique héritière de Centulle II de Bigorre et de Amable de Béziers. Après son mariage, il porta donc le titre de comte de Bigorre qu’il transmit à son fils Centulle III. Sa fille Rouge de Bigorre épousa vers 1150 Boémond, comte d’Astarac.

Centulle III
IX comte de Bigorre, vicomte de Marsan, né en 1127, épousa en 1145 Matelle de Baux née vers 1125, fille de Raymond I, prince de Baux et de Stéphanie de Gévaudan. Centulle III décède en 1178 trois ans après Matelle. Avec le remariage d’Aliénor d’Aquitaine en 1152 à Henri Plantagenêt, bientôt roi d’Angleterre, après que Louis VII, roi de France, l’eut répudiée, les seigneurs de Gascogne devinrent, pour les trois siècles suivants, les vassaux des rois d’Angleterre. Ceci marqua également le début de la première guerre de cent ans.

Stéphanie I
X vicomtesse de Marsan et comtesse de Bigorre, née vers 1155, fille unique de Centulle III et de Matelle de Baux, veuve de Pierre II de Dax, épousa en 1182 Bernard IV de Comminges, qui la répudia dix ans plus tard, après qu’elle lui ait donnée une fille du nom de Pétronille. Il était le fils de Bernard III de Comminges et de Laurence de Toulouse.

Pétronille I
XI vicomtesse de Marsan, comtesse de Bigorre et de Comminges (1186-1251), elle épouse le 1 février 1196 a Sainte-Marie de Muret, à peine âgée de dix ans, Gaston VI de Moncade, vicomte de Béarn. Il était le fils de Guillaume-Raymond II de Moncade et décéda dix-huit ans plus tard, âgé d’environ 50 ans. Devenue veuve Pétronille eut quatre autres maris. Une première union, en 1215, avec Nuno Sanche d’Aragon, fut annulée faute de dispense du 4e degré, suite aux intriques de Simon de Montfort qui la persuada d’épouser son fils Guy le 6 novembre 1216 à Tarbes. Après la mort de Guy de Montfort, au siège de Castelnau en 1220, elle épousa en 1222, Aymar de Rancon, fils de Geoffroi IV de Rançon et de Jeanne de Surgeres, qui décéda quatre ans plus tard, âgé d’environ 26 ans. Enfin d’un dernier et cinquième mariage, en 1228, avec Boson de Mastas, vicomte de Cognac, de qui elle eut Mathe de Mastas à qui elle légua, avant son décès le 3 novembre 1251, la vicomté de Marsan.

Mathe de Mastas
XII vicomtesse de Marsan, de par son mariage avec Gaston VII de Moncade en 1240, fit entrer la vicomté de Marsan et le comté de Bigorre dans la maison de Béarn, qui devint le plus puissant pays de Gascogne. Ils eurent quatre filles, dont l’aînée Marguerite hérita du Béarn. Constance reçu à titre viager la vicomté de Marsan et le comté de Bigorre, La troisième, Mathe de Moncade, épousa en 1260, Géraud V, comte d’Armagnac. Quant à la benjamine Guillelma de Moncade, elle s’unit en premières noces à Sanche IV roi de Castille et en deuxième noces à Pierre d’Aragon.

Constance I
XIII vicomtesse de Marsan et comtesse de Bigorre (+ 1310), épousa Alphonse d'Aragon, fils de Jaime I le Conquérant, et après lui, Henry de Cornouailles  mais elle n'a pas eu des descendants.

Marguerite de Moncade
XIV vicomtesse de Marsan, et vicomtesse de Béarn (+ 1319), par son mariage en 1252 avec Roger-Bernard III, comte de Foix, fils de Roger IV de Foix et de Brunissende de Cardonne, donna naissance à la quatrième maison de Béarn, soit celle des comtes de Foix. Ils eurent : Gaston I de Foix-Béarn, Brunissende de Foix-Béarn, mariée en 1298 à Hélie VII de Périgord et Marguerite de Foix-Béarn, mariée en 1291 à Bernard-Jourdain IV, seigneur de l’Isle. Marguerite reçoit le comté de Bigorre et la vicomté de Marsan de sa soeur Constance.

Gaston I de Foix-Béarn
XV vicomte de Marsan, comte de Foix, comte de Bigorre et vicomte de Béarn , gouverna de 1302 jusqu’à sa mort en 1315. Il avait épousé en 1301 Jeanne d’Artois dont il eut : Gaston II de Foix-Béarn, Roger-Bernard I, vicomte de Castelbon, Robert, évêque de Lavaur et Blanche de Foix, mariée en 1337 à Jean II de Grailly.

Gaston II de Foix-Béarn
XVI vicomte de Marsan, comte de Foix, comte de Bigorre et vicomte de Béarn, succéda à son père de 1315 à 1343. Il épousa Aliénor de Comminges, décédée vers 1369, dont il eut Gaston III dit Fébus.

Gaston III Fébus de Foix-Béarn
XVII vicomte de Marsan, comte de Foix et de Bigorre et vicomte de Béarn et de Tursan, il pris charge du Béarn à la mort de son père en 1343 et le dirigea jusqu’à son décès en 1391. Il se maria à Agnès de Navarre dont il eut un seul fils qu’il assassina en 1380 dans les prisons du château d’Orthez à la suite d’une querelle, parce qu’il le soupçonnait d’avoir participé à un complot pour l’empoisonner, avec entre autres certains membres de sa belle-famille de la maison d’Armagnac. Bien que Gaston-Febus eut par ailleurs trois autres fils naturels, ces derniers ne purent prétendre à sa succession. On fit appel à son plus proche parent (fils d'un cousin germain), Mathieu de Foix-Castelbon, vicomte de Castelbon.

Mathieu de Foix-Castelbon
XVIII vicomte de Marsan, époux de Jeanne d’Aragon, était le petit-fils de Roger-Bernard I (+ 1350) vicomte de Castelbon, un oncle de Gaston III Fébus à qui il va hériter à sa mort en 1391. Décédé sans postérité en 1398, il eut pour héritière sa sœur Isabelle de Castelbon.

Isabelle de Foix-Castelbon
XIX vicomtesse de Marsan, comtesse de Foix et de Bigorre, vicomtesse de Béarn, de Tursan et de Castelbon, née vers 1360. Elle épouse le 20 août 1380, à Civrac, son cousin Archambault de Grailly, avec qui elle gouverna le Béarn jusqu’à leur mort en 1412. De leur mariage sont issus : Jean, Gaston, Archambault et Mathieu. 

Jean I de Foix-Grailly
XX vicomte de Marsan, et comte de Foix et de tous les fiefs et territoires de la maison de Foix-Béarn, ainsi que comte d’Armagnac, succéda à sa mère à la tête du Béarn pendant quatorze ans. Il se maria trois fois, en 1413 à Jeanne de Navarre, héritière au moment du mariage du gran roi Charles III le Noble de Navarre; le 25 février 1423 à Jeanne d’Albret; et en 1436 à Jeanne d’Aragon. De son mariage avec Jeanne d’Albret, il eut Gaston IV qui lui succéda à son décès le 4 mai 1436. Jean changea son nom, prenant Foix-Grailly en lieu de Grailly-Foix

Gaston IV
XXI vicomte de Marsan, né le 26 février 1423, comte de Foix, vicomte de Béarn et d'autres territoires fut marié par contrat le 22 septembre 1433 à Éléonore infante de Navarre, fille de Jean II infant d'’Aragon et de Blanche d’Évreux reine de Navarre. Par ce mariage, retardé au 30 juillet 1436 à cause du jeune âge des contractants, la vicomté de Béarn était unie avec le royaume de Navarre. Dans la victoire de la France en 1453, qui chassa les Anglais de la France et qui mit fin à la guerre de cent ans, le roi Charles VII pu compter sur l’aide de Gaston IV et d’Éléonore. Ils eurent les fils Gaston et Jean. Gaston IV décéda à Roncevaux le 25 juillet 1472 avant que sa femme Eléonore devienne reine de Navarre en janvier 1479, la même année de sa mort (février 1479).

Pour assurer son autorité sur la région, le roi Louis XI favorisa le mariage de sa jeune sœur Madeleine de Valois le 7 mars 1462 à Tours, avec Gaston, le fils aîné de Gaston IV.. Comme Gaston décéda, dans un tournoi, le 23 novembre 1470 à Libourne à l’âge de 27 ans, il ne succéda donc pas à son père Gaston IV. Gaston et Madeleine eurent deux enfants : François-Fébus et Catherine. L'héritier sera son petit-fils François-Fébus qui avait à l'époque 4 ans.

François-Fébus de Foix-Grailly, roi de Navarre
XXII vicomte de Marsan (1467-1479-1483), régna sur la Navarre dès la mort de sa grande-mère Eléonore en 1479 jusqu’à sa mort le 30 janvier 1483 à Pau. C’est alors que sa sœur Catherine de Foix, monta sur le trône de Navarre.

Catherine de Foix-Grailly, reine de Navarre
XXIII vicomtesse de Marsan et reine de Navarre (1470-1483-1517), elle épouse l’année suivante à Orthez, Jean d’Albret, fils d’Alain d’Albret et de Françoise de Blois. La réunion du comté de Foix, de la vicomté de Béarn et de Marsan, etc., à l’Albret, constituera après le décès d’Alain d’Albret en 1522, le plus vaste principauté de France. Catherine décède le 12 février 1517. Son mari était décédé le 17 juin 1516. En juillet de 1512 la reine Catherine fueévincée du trône de Navarre (Haute et Basse Navarre).

Henri II d'Albret-Foix, roi de Navarre

XXIV vicomte de Marsan, fils de Catherine, né le 18 avril 1503 à Sanguesa en Navarre et marié à Marguerite de Valois-Angoulême le 21 janvier 1527 à Saint-Germain-en-Laye, fille de Charles d’Orléans et de Louise de Savoie. Sa mère Catherine avair été évincée du trône de Navarre, mais en 1530 Henri II obtint de l'empereur Charles Quint l'abandon de la Basse-Navarre en sa faveur. Une fois la Basse Navarre récuperée, le lignage Albret-Foix put continuer à maintenir le titre de "roi de Navarre", titre qui fut reconnu par le pape Giovanni Angelo Medici, Pius IV (1499-1559-1565) le 14 décembre 1560.

Jeanne III d’Albret, reine de Navarre

XXV vicomteses de Marsan et reine de Navarre à la mort de son père Henri, née le 7 janvier 1529 à Pau en Béarn, et morte le 9 juin 1572 à Paris. Elle épousa en deuxième noces le 20 octobre 1548 à Moulins, Antoine de Bourbon, fils de Charles et de Françoise d’Alençon. Jeanne fit du calvinisme la religion officielle de son royaume de Navarre (Basse-Navarre), bien que son mari, qui fut mortellement blessé le octobre 1562 au siège de Rouen, avait opté pour le catholicisme. Jeanne d’Albret survécu dix ans à son mari et connut les guerres de Religion qui tournèrent en guerres civiles.

Henri III de Navarre (1572) et IV de France (1589)
XXVI vicomte de Marsan et roi de Navarre et de France, né le 13 décembre 1553 à Pau, régna en Navarre de 1572 à 1610. Il épousa en premières noces Marguerite de Valois le 18 août 1572 à Paris et après avoir adjuré le protestantisme, devint roi de France le 27 février 1594, sous le nom de Henri IV. Quatre ans plus tard, il répudia la reine Margot et unit sa destinée à Marie de Médicis, née à Florence en Italie.