O

OOOOO Ferme Béarnaise OooOOOO

 

proche de la ville médiévale d'Orthez


O ooooooooo Béarn OOOO Pyrénées Atlantiques OOOO Aquitaine OOOOOOOO

France.

 


o

O O

édifications XVI - XIX ème siècles

 

 


ooo o

la demeure béarnaise
et 
les dépendances agricoles

 

façade sud de la demeure

 

Ferme et maison de maître, ensemble rural béarnais construit à partir de la fin du XVIème siècle autour d'une cour principale
Située à 2 kms. de la ville médievale d'Orthez, sur un terrain de 10.017 m2, dans la campagne du Béarn (Pyrénées Atlantiques), en position dominante sur le haut d'un coteau
Elle offre une vue panoramique splendide sur la chaine des Pyrénées

Classé par las autorités locales "bâti rural remarquable", le manoir date de la fin du XVIème siècle et début du XVIII et XIXème siècles 
La clef de voûte dessus de la porte d'entrée principale affiche la date 1598 sous le règne de Henri IV (1553-1610), roi de France et de Navarre

Le manoir, confortable, spacieux et bien équipée, a été entièrement rénové et modernisé en 2007 par son propriétaire actuel
(y compris les poutres, salles de bains, re-câblage électrique et rénovation de plomberie, chauffage centrale à consomation de gaz municipale, isolation thermique),
offrant le confort de la vie moderne sans devoir encourir des dépenses supplémentaires

La ferme dispose de son propre puit dans le haut de la colline et comporte plusieurs bâtiments d'habitation ou à vocation agricole:

* le logis principal, demeure de 362 m2 sur deux niveaux (plus les combles non-amenagés, avec eau sanitaire et chauffage disponibles):

oooooooooo au rez-de-chaussée:

                • entrée/ hall-réception et escalier
                • séjour-bibliothèque ouvrant sur le jardin
                • cuisine entièrement équipée et salle à manger avec cheminée
                • lingerie
                • lave-mains
                • space de la chaudière et les connections électriques et informatiques (ADSL/WIFI)



            oooooooooo à l'étage 4 chambres: trois chambres doubles spacieuses avec chacune sa salle de bains/d'eau et son dressing et une chambre individuelle, alternativement à usage bureau

            * l'ancien édifice du pressoir est rémanié et élargie au début du XIXème siècle, transformé en métairie qui va recevoir un deuxième étage (140 m2)
            * le cellier (43 m2)
            * le fenil au dessus des étables (160 m2)
            * une autre dépendance agricole avec fenil (incorporé au logis principal)
            * la porcherie surmontée du poulailler 
            * le pigeonnier-porche daté 1717

         

        On entre dans la cour-jardin intérieure par un porche surmonté d'une construction servant de pigeonnier
        La ferme dispose également de terrasses et un jardin pour les promenades
        Un parking privé est disponible sur place

Cette propriété offre la possibilité de développer une entreprise de location et/ou restauration en rétablissant les dépendences agricoles

Située à 45 minutes de Biarritz et 60 minutes des stations françaises et espagnoles de ski dans les Pyrénées. Le golf de Salies de Béarn est localisé à 18 km

 

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO OOOOOOOOOO

Oo
OOOOO OOOOOOOOOOOOOOO entrée dans la cour en passant sous le pigeonnier-porche (1717) OOOO00000OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO cour avec demeure et dépendances agricoles restauréesOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO=======00000000

o o

les chambres.O

 

chambre (double)

ooo

chambre double (32 m2) dotée d’une salle de bains privée

chambre (double)

o o

chambre double (36 m2) dotée d'une salle d'eau

chambre (double)

oo

chambre double (20 m2) dotée d'une salle d'eau privée

chambre (individuelle)

 

o

chambre individuelle (15 m2), alternativement à usage bureau, dotée d’une salle d'eau O

galerie de photos

 

jardin et façade sud

0o.

vue de la campagne d'Orthez à l'aube avec, au fond, la chaîne des Pyrénées

le coucher du soleil

.

l'entrée à la cour-jardin sous le pigeonnier-porche

o.

l'entrée et l'escalier dans le hall de réception 

..o
o

le séjour-bibliothèque

o

cheminée dans la cuisine et table à mangero

o

la promenade dans le jardin privé de la ferme où se trouve le monument aux morts dans la bataille d'Orthez

 

historique

C'est la famille de negociants Camescasse, qui apparait dans un registre paroissial protestant d'Orthez dans le XVIème siècle, qui achète la propriété le 29 mars 1775 á la famille Pouilhan-Gerton. Majoritairement protestante au début du XVIIème siècle, après 1685, les mariages et baptêmes de la famille Camescasse sont célébrés à l'église catholique pour pouvoir donner un état-civil aux enfants, après la révocation de l'édit de Nantes. Pour la première fois, en 1640, on voit apparaître les Camescasse dans les registres paroissiaux catholiques.

C'est la famille Pouilhan-Gerton qui vraisembleblement avait construit la maison de la ferme à la fin du XVIème siécle. Elle comporte plusieurs bâtiments d' habitation ou à vocation agricole. La maison la plus ancienne porte la date 1598 sur la clé de la porte d' entrée.

A cause de mauvaises affaires commerciales avec son beau-frêre Paul Lacoste et son neveau Mathieu Lacoste, Jean junior Camescasse vendit à ce dernier en 1818 la ferme pour un montant de 16.000 livres. Après l'acquisition de la propriété par la famille Lacoste en 1818 - peu après la bataille d'Orthez en 1814 -, un deuxième corps d'habitation fut construit entre l'ancienne maison et une dépendance agricole, accolé à la construction du XVIème siècle. La façade principale est alors refaite pour rassembler les deux corps du logis.

L'année 2007 la famille Lacoste était toujours propriétaire de la ferme.

Un monument aux soldats français, anglais et portugais morts dans la bataille d’Orthez, entre le Général Wellington et le Maréchal Soult, (24 février 1814) est localisé dans le jardin de la proprieté au bord de la route de Dax. Au moment de la bataille, le comte d’Armagnac, qui formait l'aile gauche du Général Reille, s’est installé dans cette ferme, ayant après été vraisemblablement occupée par Wellington après sa victoire.

 

contact

Si vous souhaitez davantage d'information, contactez-nous par e-mail s.v.p.

"rivaclara@gmail.com"